Reinhold Messner, ou l’anarchie par la montagne

On ne présente plus Reinhold Messner, dont la notoriété d’alpiniste, ou plus encore « d’aventurier de l’extrême », est bien assise, au-delà même du seul microcosme alpin (peut-être moins dans les nouvelles générations). Beaucoup a été écrit sur lui, et lui-même a beaucoup écrit sur sa vie, ses expériences en montagne, dans les déserts et les pôles. Le présent article ne justifie son humble existence que par la récente publication en français (avril 2015) de son dernier livre : Le Sur-vivant (paru aux éditions Glénat). Lire la suite

Publicités